Il est très difficile de trouver des réponses fiables sur le Net tant les expériences et les parcours sont différents.

J’ai donc essayé de démêler tout ça pour vous.

J’essaierai d’être le plus exhaustif possible et bien sûr, je n’utiliserai que des sources FIABLES.

Je vous conseille fortement de regarder toutes les rubriques de la page, car il y a toujours des subtilités d’administration, par exemple la prime d’activité ou le DIF qui se cumulent à pôle emploi.

Le financement par un centre hospitalier

Comment ça se passe ? On gagne quoi pendant deux ans ? Et mes échelons alors ?

Si vous vous faites financer, vous êtes un(e) petit(e) chanceuse car c’est globalement simple.

Vous prenez contact avec votre supérieur en charge du financement (souvent la DRH, mais selon les établissements les demandes doivent parfois passer par les cadres) et vous lui dites que vous souhaitez devenir IADE et être financé !

Mais il y a des choses que vous devez savoir !

Vous avez le droit de demander à d’autres établissements de vous financer, sans accord quelconque.

Si vous êtes sur liste complémentaire et que vous remontez sur liste principale vous avez tout à fait le droit de demander le financement, si on vous dit le contraire c’est faux !

Attention, parfois le nombre d’enveloppes de financement peut être inférieur au nombre de personnes qui ont réussi le concours, ce qui signifie qu’en fonction de votre place il est possible que vous ne soyez pas financé pour l’année en cours, mais que vous deviez faire un report !

Bon et concrètement ça donne quoi ?

Le salaire que vous gagnerez sera celui de base. Pensez bien que vous n’aurez plus les primes de dimanche et jour férié.

La seule “contrepartie“ à cela, sera que vous devrez des années à votre établissement (5 ans généralement, sauf si le contrat est mal rédigé et que vous avez malencontreusement oublié de signaler).

Quid des échelons ?

Vous continuerez à passer vos échelons normalement, cela même pendant la formation. Oui vous êtes toujours salarié de l’hôpital et donc pas de raison de stagner !

Vous êtes dans la fonction hospitalière, mais vous n’avez aucune envie d’être lié 5 ans à un établissement ?

Il y a une solution, elle s’appelle la ANFH.

ANFH

Alors c’est quoi l’ANFH ?

C’est un financement accordé aux agents de la fonction publique hospitalière. Pour y prétendre, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • Avoir au moins 3 ans d’ancienneté dans la fonction publique hospitalière
  • Faire la demande au moins 6 mois avant le début de la formation
  • Toujours être en poste 1 mois avant le début de la formation
  • Il faut être titulaire de la fonction publique hospitalière

La demande de dossier se fait via le lien ci-dessous :

Dossier ANFH

Vous aurez 3 volets à remplir :

  • Le volet A qui sera votre partie
  • Le volet B qui sera celui de votre établissement de travail
  • Le volet C qui sera celui de votre future école

Il y a une chose importante à savoir, les dossiers de demande de financement pour entrer en école d’infirmier anesthésiste ne sont pas prioritaires puisque l’ANFH finance principalement les reconversions.
CEPENDANT, cela dépend du budget de chaque région, il est donc très FORTEMENT recommandé de faire une lettre de motivation (qui fait partie du volet A) béton !

L’AFNH prend a priori en charge :

  • Le prix de la formation sur 2 ans jusqu’à 14 000 €
  • Une partie du matériel à hauteur de 500 €
  • Le salaire maintenu durant les 2 ans et est équivalent à 85 % de celui-ci sans prime

Je vous mets le lien avec tous les numéros pour gagner du temps !

http://www.anfh.fr/les-26-delegations-territoriales-regroupant-les-16-delegations-regionales-anfh

Pôle emploi

Personnellement, c’est pôle emploi qui m’a indemnisé pendant deux ans et ce n’était pas de tout repos !

Il y a plein de choses à savoir, mais ne vous inquiétez pas j’ai eu la chance de tout tester pour vous !

Déjà comment j’ouvre mes droits ?

Il faut travailler un certain nombre d’heures, il y a plusieurs conditions, bref beaucoup de choses à savoir, je vous en parle juste après.

On commence par la base, combien faut-il cumuler d’heures pour avoir le droit à l’ARE (aide retour à l’emploi) ?

Condition d’affiliation pour une ouverture de droits

Bon je suis à plein temps depuis des années, mes heures je les ai. Je fais quoi maintenant ?

Plusieurs solutions :

Soit vous êtes un fin calculateur vous saviez que vous aurez le concours et vous avez un CDD qui termine pile avant la rentrée (une semaine avant histoire de se reposer un peu).

Si vous êtes comme moi, vous commencez à vraiment vous activer une fois le concours en poche.

Vous pensez donc à la rupture conventionnelle de contrat par votre employeur, c’est facile et ça ouvre les droits sans poser de soucis ! 

Malheureusement les employeurs refusent souvent (pour des raisons obscures, j’ai un doute sur le fait qu’il y ait un lien avec l’argent…)

 

Donc pas de rupture conventionnelle, alors quoi ?

Je vous parle de ça en connaissance de cause puisque c’était mon cas, j’ai demandé une rupture conventionnelle qui a été refusée, puis j’ai proposé la chose suivante : “si je démissionne et que vous me reprenez directement en CDD?” 

Quelle idée farfelue me direz-vous ! 

Et bien pas tant que ça. Il est stipulé que pour ouvrir ses droits en cas de démission, il faut de nouveau travailler 410h. 

L’intérim marche, les CDD aussi ! Quoi de mieux pour votre employeur, vous allez démissionner, donc autant qu’il vous reprenne durant l’été en CDD.

En plus il y a les départs en vacances donc bon, vous êtes sympa vous pensez aussi au bon fonctionnement de votre établissement.

 

Les réponses de votre concours sont tardives, pas le temps de démissionner et de faire 410h ?

Il reste bien une solution, bien que pas évidente.

L’abandon de poste. 

Oui ça marche, vous partez un jour et sans prévenir vous ne remettez plus les pieds à votre travail, sans donner de nouvelles et sans répondre aux relances.

Je sais que cette solution pose des problèmes éthiques, mais sachez qu’il est possible de faire un abandon de poste en commun accord avec votre employeur.

 

Vous savez comment faire, mais est-ce que ça va marcher ?

Dites-vous une chose, l’ouverture des droits à pôle emploi c’est un droit (oui je sais..).

Il y a surement des particularités selon les régions, mais l’ouverture de vos droits ne dépend pas de votre conseiller !
J’ai moi-même fait face à un conseiller qui m’a assuré qu’en tant qu’étudiant je ne pouvais pas être indemnisé par pôle emploi.

Et bien si !

Quand vous êtes indemnisé par pôle emploi vous avez ce que l’on appelle l’ARE, aide au retour à l’emploi, ça, c’est en situation “normal” quand on est au chômage.

Si vous êtes un étudiant indemnisé par pôle emploi vous avez l’AREF, aide au retour à emploi formation. 

Une fois l’AREF validé il vous sera demandé de remplir un feuillet avec plein d’informations sur l’école, un certificat de scolarité et une attestation de présence.

Normalement, la plupart de ces papiers sont délivrés directement de l’école à pôle emploi.

 

Et il y a une différence entre ARE et AREF ?

Oui et non. 

Oui il y a une différence parce que vous êtes dans une catégorie particulière (mon conseiller avait comparé cette catégorie à celle des créateurs d’entreprise) on ne vous demandera rien (si c’est vrai pour une fois on ne vous demande rien) et rien c’est quoi ?

On ne vous demande pas de rendez-vous, vous n’avez pas à répondre aux offres d’emplois, bref aucun contact avec votre conseiller sauf en cas de problèmes.

Non il n’y a pas de différence parce que vous percevez les allocations comme si vous étiez au chômage. À ce titre il vous faudra vous actualiser tous les mois sur le site de pôle emploi. 

N’oubliez pas de vous actualiser tous les mois à partir du 28 sous peine d’être radié !!

Vous avez entre le 28 et le 15 du mois d’après pour le faire, mais plus vous le faites tôt plus vous êtes payé “tôt”.

Et on gagne quoi exactement ?

Tout est bien expliqué sur le site. Mais ce qui vous intéresse, j’imagine, se trouve ici :

Montant allocation


Indemnité mensuelle oui ! Prise en charge des frais de scolarité ?
Non pas à ma connaissance mon conseiller m’avait dit de faire la demande au cas ou, mais à priori le prix de l’école et les frais de scolarité c’est pour vous !

Si comme moi vos droits ne couvrent pas la durée des 24 mois de formations, vous avez (peut-être) 2 choix.

Vous pouvez attendre tranquillement la fin de vos droits et demander et si le métier d’infirmier anesthésiste est considéré comme étant en tension dans votre région (d’où le peut être), vous pourrez prétendre à être accompagné par une rémunération de fin de formation, qui est de l’ordre de 652,02€ par mois.

Conditions d’attribution de la RFF

Où alors vous vous dites que les vacances, ça n’est pas pour vous, vous pouvez travailler les 140h qui vous sont demandées pour rallonger vos droits jusqu’à la fin de la formation.

Encore deux petites infos et vous êtes incollable sur pôle emploi !

Lorsque vous quitterez votre poste, attention au délai de carence. Qu’est-ce que c’est ?

Le différé d’indemnisation

Pour résumer, mettez de côté vos congés payés, ça sera votre salaire lors du premier mois.

Mise à jour :

Récemment sortie depuis le 1er janvier 2019 la démission permet sous certaines conditions d’ouvrir les droits au chômage.
Pour être éligibles, les demandeurs d’emploi concernés devront remplir plusieurs critères :

  • être aptes au travail,
  • être en recherche active d’un emploi,
  • justifier de conditions d’activités antérieures spécifiques (cinq ans au moins),
  • et surtout poursuivre un projet de reconversion professionnelle ou de création d’une entreprise présentant un caractère jugé réel et sérieux par la commission paritaire interprofessionnelle régionale.

Faites attention à ça, je n’ai pas de retour là-dessus, mais ça ne semble pas concerné les infirmiers qui veulent entrer en école d’infirmier anesthésiste.

Une dernière chose, la période des vacances est particulière (pour changer).
S’il y a une rupture de plus de 15 jours de la formation, soyez attentifs/attentives, il est possible que vous rebasculiez en catégorie ARE pour les vacances, puis lorsque vous retournez à l’école, que plus rien ne marche et que finalement en insistant auprès de votre conseiller tout rentre dans l’ordre.

C’est super simple, je sais. Mais bon j’y ai survécu donc c’est faisable !

Prime d’activité

La prime d’activité est un revenu supplémentaire que vous pouvez demander auprès de la caf. Elle se cumule à d’autres revenus comme pôle emploi.

Les conditions sont les suivantes :
Pour bénéficier de la prime activité 2019, les actifs doivent percevoir entre 285 euros et 1.806 euros nets (pour une personne seule). De plus, des critères d’éligibilité sont à respecter :

  • Être âgé d’au moins 18 ans
  • Être de nationalité française ou de nationalité étrangère résidant en France à condition d’être titulaire d’une carte de résident ou un titre de séjour, soit ressortissant de l’Espace Économique Européen
  • Résider en France métropolitaine ou dans les DOM
  • Percevoir des revenus d’activité en respectant les plafonds fixés selon la composition familiale
  • Pour les cas particuliers, vous pouvez consulter le site consacré à la prime d’activité

Les étudiants et les apprentis respectant les conditions citées ci-dessus peuvent également prétendre à la prime activité.
Les revenus ne doivent pas dépasser une certaine limite, qui dépend de la composition du foyer. Pour une personne seule sans enfant, ce plafond est désormais fixé à 1,5 SMIC, soit environ 1790 euros nets par mois (contre un plafond de 1560 euros nets avant 2019).

Le plus simple étant de se rendre directement sur la page du simulateur de la caf et de rentrer les données, si vous êtes éligible, montez le dossier !

Voici le lien du simulateur

Fongecif et le cif

Déjà pour bien comprendre de quoi on parle le fongecif c’est un organisme qui accompagne, informe, oriente les salariés dans leur projet et qui les finance.

Le fongecif gère les CIF (congés individuels de formation), qui permettent au salarié de s’absenter de son poste pour suivre une formation tout en étant rémunéré.

La demande du fongecif se fait sur dossier. Ils prennent en charge 12 mois de formation, la rémunération étant à hauteur de 90% de l’ancien salaire et les frais de formation sont pris en charge.

Le fongecif ne prend en charge que les formations éligibles, et ça tombe bien, celle d’infirmier anesthésiste l’est !

Pour le savoir l’organisme utilise ce qu’on nomme un code CPF que pour trouverez sur le site suivant :

https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/

Rubrique ma formation => Descendez un peu et cliquez sur “je recherche et choisis une formation => Vous rentrez infirmier anesthésiste dans la recherche et vous devriez obtenir le code CPF de la formation qui est 244378.

Si jamais on vous sort pour X raisons que le fongecif ne finance pas, dites-leur que la formation est éligible et que c’est vérifiable avec ce code ! (j’ai eu énormément de mal à me faire confirmer l’éligibilité…)

Évidemment c’est national, ça ne dépend pas des régions.

Les conditions pour que le dossier soit accepté sont plus complexes et dépendent du votre contrat de travail, si vous êtes en CDI ou CDD.

 

Si vous êtes en CDD :

Vous devez justifier 24 mois de travail dans le privé dans les 5 dernières années, dont 4 mois, dans les 12 derniers mois au moment du dépôt de dossier. Le CDD doit être en cours.

 

Si vous êtes en CDI :

Il vous faut demander une autorisation d’absence à votre employeur qui a un délai d’un mois pour vous donner cette autorisation.

Vous devez justifier de 24 mois d’activité consécutifs ou non, toujours dans le privé, et d’au moins un an d’ancienneté dans l’établissement.

Très important je le répète seuls les salariés du privé sont concernés !Votre employeur ne peut pas vous refuser un CIF. Il peut à la rigueur le reporter, pour des raisons d’activités et d’absences simultanées, mais ce report ne peut pas excéder 9 mois. Il ne peut pas non plus vous licencier pour un motif de demande de CIF.

Le DIF

Si vous étiez salarié avant le 31 décembre 2014, vous possédez peut-être encore des heures DIF (Droit Individuel à la Formation).

 

C’est différent du fongecif !

Un changement de loi a mis à jours et simplifié (oui vraiment c’était le but !).

Depuis le 1er janvier 2019 le cif est remplacé par le (CPF compte personnel de formation) que vous trouverez sur le site : 

https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/

Sur la page d’accueil => “Rubrique mes droits à la formation” => Descendez et cliquez sur je consulte mes droits.

Cette page vous montre le cumul d’heure et les droits que vous avez, si vous cliquez sur “CPF privé et DIF” vous pouvez inscrire le solde DIF en cliquant sur le bouton portant le même nom. La démarche pour trouver ce code est expliquée, il faut une fiche de paye de décembre 2014 ou janvier 2015. 

Et ça marche que vous soyez salarié du public ou du privé !

 

Attention la demande doit être réaliser en amont de la formation.

Vous devez monter un dossier en allant sur :

https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/

Page accueil => Rubrique ma formation => Descendez la page cliquez sur “je crée mon dossier de formation” et il n’y a plus qu’à suivre les étapes.

 

Cependant 

Je vous invite fortement à appeler l’organisme dédié pour être accompagné, au moins vous serez sûr de ce que vous faites.

Le numéro est 02 41 19 22 22.

Les aides régionales

Il est possible de recevoir des aides de la région pour les études d’infirmiers anesthésistes sous forme de bourses.

Je vous ai avancé le travail et je vous ai mis les liens pour chaque région, plus qu’à cliquer !

 

Île-de-France

https://www.iledefrance.fr/etudiants-formations-sanitaires-sociales

Occitanie

https://www.laregion.fr/bourses-etudes-sanitaires-sociales#centres

Hauts-de-France

http://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=aide&id_dispositif=667&connect=opengrc

Nouvelle-Aquitaine

https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/economie-et-emploi/aide-individuelle-la-formation

Provences Alpes Côte-d’Azur

https://www.maregionsud.fr/jeunesse-et-formation/sanitaire-et-social

Auvergne-Rhône-Alpes

https://www.auvergnerhonealpes.fr/127-formation-sanitaire-ou-sociale-la-choisir-et-la-financer.htm

Bourgogne Franche-Comté

https://www.bourgognefranchecomte.fr/demander-une-bourse-sanitaire-et-sociale

Grand Est

https://www.grandest.fr/formations-sanitaires-sociales/bourses-secteur-sanitaire-social/

Bretagne 

https://www.bretagne.bzh/jcms/preprod_28317/les-bourses-d-etudes-attribuees-par-la-region

Pays de la Loire

https://www.paysdelaloire.fr/services-en-ligne/aides-regionales/

Normandie

https://www.crous-normandie.fr/bourses/aides-paramedicales-sociales-de-sante/

 

Avec tout ça, vous êtes armés pour financer vos études et vous éviter tout le stress et la galère que j’ai pu vivre.

J’espère que cette page vous aura aidé, n’hésitez pas à me faire part de quelques changements que ce soit afin de tenir cette page le plus à jour possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Publier des commentaires